Accueil du site > Nos programmes > Ce mois-ci

Retrouvez-nous ce mois-ci

« Faites l’Europe » - Paris fête l’Europe sur le parvis de l’Hôtel de Ville

Jeudi 9 (12h00-19h00) et Vendredi 10 mai (12h00-22h00)

La Ville de Paris, la Maison de l’Europe et leurs partenaires renouvellent l’événement « Faites l’Europe » , à l’occasion de la Journée de l’Europe du 9 mai. Parmi les invités prestigieux : les ambassades d’Irlande et de Lituanie, pays qui président le Conseil de l’Union européenne en 2013, ainsi que l’Ambassade de Croatie qui fêtera l’entrée de son pays, en juillet, dans l’Union Européenne.
« Faites l’Europe » est également placé sous le signe de la célébration du 15e anniversaire de l’accord de coopération et d’amitié entre Paris et Lisbonne. À l’affiche : animations culturelles et gastronomiques portugaises.
Dans le cadre de l’Année européenne des citoyens « Faites l’Europe » accueille les associations parisiennes avec le soutien de la Représentation en France de la Commission européenne et présente le programme européen Jeunesse en mouvement de la Direction générale Emploi, Affaires sociales de la Commission européenne.
Le 9 mai à 18h00, les icônes légendaires de la musique traditionnelle irlandaise, Altan, donneront un concert en plein air. Il marquera leur retour au pays prévu au Earagail Arts Festival de cette année dans le comté de Donegal lors du « Gathering 2013 ». Pour plus d’informations sur le groupe : www.embassyofirleand.fr
Une projection du film « Io sono li », Prix Lux 2012 du Parlement européen aura lieu à l’Auditorium de l’Hôtel de Ville de Paris (le Vendredi 10 Mai à 17h) à l’initiative du Bureau d’information pour la France du Parlement européen.
Un grand concert se tiendra sur le parvis le 10 mai de 17h à 22h, avec une programmation éclectique (soul, rock, hip-hop, guitare acoustique, techno) en provenance de toute l’Europe, avec le concours du projet européen Diversidad .
Pour en savoir plus :
  La page facebook de l’événement : Faites l’Europe 9 et 10 Mai 2013
  Les programmes disponibles à la Maison de l’Europe de Paris
  Le site internet de la Maison de l’Europe de Paris www.paris-europe.eu

Doit-on être fier d’être européen ?

Mardi 14 mai 18h30-20h00

L’écart se creuse entre les citoyens et le projet européen
Les résultats des derniers Eurobaromètres laissent apparaître que les français demeurent encore pro-européens. Mais cette majorité s’érode fortement et des interrogations sur le sens de l’intégration européenne sont importantes. Enfin, une demande d’explications et le désir d’être associé au projet Europe sont forts. L’Union Européenne a créé des Droits pour le citoyen européen, mais a échoué dans la création d’une opinion publique, dans le désir de vivre ensemble.
Conçue et animée par Viviane de BEAUFORT, professeure à l’ESSEC, membre « Europe » de l’Atelier de la République, la conférence permettra une prise de parole brève de chaque intervenant et sera suivie d’un débat et d’un vote sur les préconisations pour améliorer l’éducation à l’Europe.
Avec la participation de Joachim BITTERLICH, ancien conseiller d’H. Kohl, professeur affilié à l’ESCP Europe, membre du conseil scientifique de la Fondation Robert Schuman, Jean- Marie CAVADA, député européen, président du Mouvement européen - France (à confirmer), Thierry CORNILLET, ancien député européen et ancien président du Parti Radical, Philippe ETIENNE, ambassadeur représentant de la France auprès de l’Union européenne (à confirmer), Anne HOUTMAN, chef de la représentation de la Commission européenne en France, Pascale JOANNIN, Directrice Générale de la Fondation Robert Schuman, Catherine LALUMIERE, présidente de la Maison de l’Europe, Gilles LE BAIL, consultant, auteur du livre « L’Europe : défaite ou défis » et Dominique RIQUET, député européen.
Inscription obligatoire, dans la limite des places disponibles, directement en cliquant ici ou par mail adressé à Renaud Léon : europe1@paris-europe.eu

La place des associations dans les médias

Jeudi 16 mai 8h30-10h30

Petit déjeuner Fonda
La place des associations dans les médias
Une participation aux frais est demandée 22€ pour les non membres de la Fonda. Retrouvez l’ensemble du programme sur le site : http://www.fonda.asso.fr/ Inscription obligatoire : De préférence en ligne, sur le site Fonda : www.fonda.asso.fr

Le Kosovo, un enjeu européen

Jeudi 16 mai 18h30-20h30

En partenariat avec l’Ambassade du Kosovo
Le processus complexe du développement actuel du Kosovo est porté, notamment, par la promesse de la perspective européenne des Balkans occidentaux. Le Groupe d’Orientation pour le Kosovo (ISG), qui réunit 23 pays de l’UE, les Etats-Unis et la Turquie, a rendu publique, le 2 juillet 2012 à Vienne, la fin de la période de l’indépendance supervisée du Kosovo. Cette décision a été prise à la suite des analyses et des appréciations des acquis du pays dans divers domaines. Malgré cela, EULEX, la mission civile de l’UE, continue d’aider le jeune Etat à affronter plusieurs défis, dont la corruption et le crime organisé.
Dans ses derniers rapports (2011 et 2012), la Commission européenne constate des progrès importants, dans divers domaines, accompagnés, néanmoins, de difficultés et de carences. Le gouvernement du Kosovo a amélioré sa capacité de mise en œuvre de l’agenda européen et sa politique de réforme. Des résultats ont été atteints, selon ces rapports, dans la réforme de l’administration publique et de l’appareil judiciaire et dans l’alignement de la législation sur les normes européennes. Le Kosovo est un enjeu européen. Quelle est la situation actuelle de ce nouvel Etat, tant en matière politique, qu’économique, sociale et culturelle ?
Avec la participation de son excellence Muhamedin KULLASHI, ambassadeur du Kosovo à Paris, Christian MENARD, ancien président du Groupe d’Etudes à vocation internationale France-Kosovo à l’Assemblée Nationale de 2007 à 2012 (sous réserve), Odile PERROT, docteur en Science Politique, consul honoraire du Kosovo - Ancienne OSCE Democratization officer, Jacques RUPNIK, directeur de recherche au CERI, et Sébastien GRICOURT, ex-conseiller politique à la Mission d’Administration Intérimaire des Nations Unies au Kosovo (MINUK)/Bureau du Premier Ministre et à la Kosovo Force (KFOR).
Le débat sera animé par Catherine LALUMIERE, présidente de la Maison de l’Europe de Paris.
Inscription obligatoire, dans la limite des places disponibles, directement en cliquant ici ou par mail adressé à Renaud Léon : europe1@paris-europe.eu

Rencontre autour du nouveau livre Quand les colombes disparurent

Vendredi 17 mai 18h30-20h00

Ouvrage (à paraître aux éditions Stock le 14 mai prochain) de l’écrivain Sofi Oksanen, née en Finlande, d’une mère estonienne et d’un père finlandais.
Sofi Oksanen est l’auteur de Purge, qui a marqué sa consécration (Nordic Council’s Literature Prize, le Prix Femina étranger, le Prix du roman Fnac, le Prix du livre européen et le Prix des lecteurs du Livre de Poche en 2012). Son nouveau roman évoque l’histoire de l’Estonie occupée. Quand les colombes disparurent transporte le lecteur au cœur d’une période charnière, en pointant la fragilité et la faiblesse de l’homme à l’égard d’une histoire qui l’écrase et lui survivra toujours.
Avec la participation de Sofi OKSANEN, de Marek TAMM, historien et éditeur de Sofi Oksanen en Estonie ainsi que d’un représentant des éditions Stock.
Inscription obligatoire, dans la limite des places disponibles, en cliquant ici ou par mail adressé à Renaud Léon : europe1@paris-europe.eu

Soirée littéraire irlandaise

Mardi 21 mai 18h30-20h00

En coopération avec la Représentation de la Commission européenne à Paris et l’Institut Irlandais, la Maison de l’Europe de Paris accueille une soirée littéraire présentant l’œuvre de Kevin BARRY, jeune auteur irlandais. La soirée se déroulera en présence de l’auteur et du traducteur de son œuvre en français, Antoine MONVOISIN. Cette soirée sera animée par Nils AHL, journaliste, écrivain et traducteur.
Kevin Barry a passé une grande partie de sa jeunesse à voyager. A l’âge de 36 ans il avait ainsi cumulé 17 adresses différentes. Il a vécu à Cork, Santa Barbara, Barcelone, Liverpool pour ne nommer que quelques endroits. La décision de s’installer définitivement a été motivée notamment par la difficulté à déplacer les grandes quantités de livres dont il disposait. L’un des lauréats du Prix de littérature de l’Union européenne de 2012, pour le roman visionnaire City of Bohane, Barry a remporté le Prix Rooney 2007 pour la Littérature irlandaise pour son recueil de nouvelles There are Little Kingdoms. City of Bohane vient d’être nommé pour le prestigieux prix International IMPAC DUBLIN Literary Award. Les nouvelles de Kevin Barry ont été publiées dans le magazine New Yorker, le Granta Book of the Irish Short Story, ou encore dans Best European Fiction 2011, ainsi que dans de nombreuses autres revues et anthologies à l’étranger. Il écrit aussi des pièces de théâtre, des scénarios de films, des romans graphiques et des essais. Il vit dans le comté de Sligo. L’auteur se décrit lui-même comme « un égoïste délirant, une de ces créatures monstrueuses composée à 99 pour cent d’ego pur » mais également comme « désespérément angoissé à l’idée de ne pas être aimé ». Ne cachant en rien son ambition, il a déclaré « je ne serai heureux que le jour où je recevrai le Prix Nobel ». La traduction française de City of Bohane sera publiée prochainement chez Actes Sud.
Inscription obligatoire, dans la limite des places disponibles, en cliquant ici ou par mail adressé à Renaud Léon : europe1@paris-europe.eu

Exposition : « La citoyenneté - une mémoire en partage »

Mardi 21 mai – Vendredi 21 juin*

Notre société, en perte de repères, souffre de nombreux maux fragilisant nos liens sociaux : la montée de l’individualisme, la progression des idéologies extrémistes et des communautarismes, l’augmentation de la violence et de l’incivilité sont autant de menaces auxquelles doit faire face la communauté nationale.
L’exposition, « La Citoyenneté », a été réalisée par les services départementaux de l’Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre (ONACVG). Illustrée par des dessins originaux d’Emmanuel Cerisier, elle est composée de 20 panneaux qui abordent le sujet sous la forme d’un triptyque évoquant les textes et symboles de la Citoyenneté française, sa mise à l’épreuve lors des deux derniers conflits mondiaux et ce que recouvre cette notion aujourd’hui en France et dans l’Union européenne.
Cette exposition sera présentée dans le jardin Francs-Bourgeois-Rosiers, situé 35-37, rue des Francs-Bourgeois 75004. Le jardin est ouvert du lundi au dimanche de 14h00 à 19h00. * Dates à confirmer

En-jeux de l’Europe –l’Europe en jeux

Mercredi 19 juin 14h30-18h30

SQUARE MAURICE GARDETTE
Dans le cadre de l’initiative Paris Citoyen 2013 - « L’Europe, du droit de vote à l’implication citoyenne ».
Différentes animations seront proposées lors de cet après midi : des jeux, des maquillages, un concours pour tout public au Square Maurice Gardette en face de la Maison des associations du 11ème arrondissement. 2 rue du Général Blaise
Pour en savoir plus : www.paris.fr/participez

L’Europe peut-elle nous sauver ou devons-nous sauver l’Europe ?

Jeudi 23 mai 18h30-20h30

Au plus chaud du krach bancaire chypriote, en mars dernier, l’économiste Thomas PIKETTY écrivait dans Libération  : « cette crise démontre la nécessité d’instituer un véritable parlement budgétaire de la zone euro, afin que ces questions puissent enfin être débattues et tranchées démocratiquement, au grand jour ». Robert ROCHEFORT, le vice-président du Mouvement Démocrate, lui faisait écho au même moment au micro d’ Europe 1 en pointant la responsabilité des États et des gouvernements qui «  ont approuvé la décision de taxer les dépôts des épargnants chypriotes ». Mais il s’insurgeait également « contre ceux qui disent que c’est encore de la faute de l’Europe ». Envolée du chômage, naufrages bancaires, stagnation de la croissance économique… Bruxelles apporte-t-elle les bonnes solutions ? Les citoyens se demandent si c’est l’Europe qui peut les sortir de la crise ou bien si ce sont eux qui doivent la sauver pour survivre dans la mondialisation.
Avec la participation de Thomas PIKETTY, directeur d’études à l’Ehess et professeur à l’Ecole d’économie de Paris, et Robert ROCHEFORT, membre du groupe Alliance des Démocrates et libéraux au Parlement européen (ADLE). Ce débat sera animé par Françoise CROUÏGNEAU, vice-présidente de l’Association des journalistes économiques français (AJEF).
Inscription obligatoire, dans la limite des places disponibles, en cliquant ici ou par mail adressé à Renaud Léon : europe1@paris-europe.eu

Rencontre avec Boris PAHOR - un Slovène de Trieste

Mercredi 29 mai 18h30-20h30

En partenariat avec l’Ambassade de Slovénie et la Représentation de la Commission européenne en France
Considéré en Slovénie comme l’un des romanciers les plus importants, Boris PAHOR est né en 1913 à Trieste où il vit toujours. Il est l’écrivain slovène le plus publié en France et probablement le dernier survivant des camps de concentration ayant une œuvre sur le sujet. Boris Pahor fête en effet son centième anniversaire cette année. Ce jubilé s’accompagne d’une actualité éditoriale foisonnante : un roman inédit Quand Ulysse retourne à Trieste aux éditions Pierre-Guillaume de Roux, la Table ronde ressort en poche son récit sur l’univers concentrationnaire Pèlerin parmi les ombres - Nécropole et Phébus son Printemps difficile - le roman du retour à la vie. Ses ouvrages évoquent la naissance du fascisme italien à Trieste et la persécution pendant un quart de siècle, entre 1920 et 1943, de la communauté slovène, la passion amoureuse rédemptrice et l’ode à la nature. En tant que déporté politique - un Triangle rouge ! insiste-t-il toujours - sa chance aura été d’avoir été intégré, grâce à son excellente pratique des langues vivantes, aux équipes d’infirmiers des camps, pour lesquelles il devient traducteur. Comme par reconnaissance, Pahor l’Européen a gagné ses galons dans sa lutte incessante en faveur des langues et minorités en Europe.
La discussion sera animée par René de CECCATTY, critique littéraire au journal Le Monde et auteur d’une trentaine de romans, essais et biographies, chez Gallimard, chez Flammarion et au Seuil. Editeur et traducteur d’italien et de japonais, il écrit aussi pour le théâtre. Il vient de publier un récit sur Greta Garbo, Un renoncement (Flammarion).
En présence de Son Excellence Veronika STABEJ, ambassadeur de Slovénie.
Inscription obligatoire, dans la limite des places disponibles, en cliquant ici ou par mail adressé à Renaud Léon : europe1@paris-europe.eu

Les programmes

Les actualités

Programme de la Maison de l’Europe de Paris

En savoir plus

Paris-Europe-Info

Les actualités

Tout savoir sur le projets européens...

En savoir plus

L'association

Présentation

Adhérez en 2010 à la Maison de l’Europe de Paris !

En savoir plus

La Maison de l'Europe - 35-37, rue des Francs-Bourgeois 75004 Paris
Tél.:33(0)1 44 61 85 85 - Fax:33(0)1 44 61 85 95

Crédits Plan d’accès Plan du site